Les jardins de Ker-Xavier Roussel

Pourquoi Ker-Xavier ROUSSEL?

Comme Giverny existe grâce à la présence de Monet, Lorry-lès-Metz pourrait profiter de ses liens avec Ker-Xavier Roussel, peintre du début du vingtième siècle, né à Lorry, qui a magnifié la nature et ses mythologies dans ses tableaux.

Le jardin est un excellent vecteur de culture, il peut nous rappeler d’anciennes traditions locales, des espèces végétales oubliées, il peut aussi nous ouvrir vers d’autres horizons (Asie, Méditerranée…); il est une porte ouverte vers la poésie, la musique, le théâtre.

Le passé de Lorry et son image ont toujours été centrés sur son agriculture, ses vergers, ses champs de petits fruits… les agriculteurs et les jardiniers sont les «paysagistes historiques».

Faire de Lorry un village jardin, déclinant autour de cette thématique les idées de production locale alimentaire bien sûr, mais aussi d’esthétisme, de culture, d’histoire, de cadre de vie paradisiaque … un rêve pour demain.

On pourrait imaginer à Lorry l’édification d’une maison du jardin qui tiendrait lieu de maison de la culture, d’expositions, et des associations du village.


Quelques installations que l’on peut imaginer dans le village:

  • un conservatoire des espèces locales (avec les croqueurs de pommes, installation du verger, cours de taille , expo…)
  • des haies vives de petites baies locales (cornouillerargousieramelanchier…)
  • un jardin pédagogique avec les écoles et avec les jardiniers débutants, des jardins partagés collectifs
  • un parcours découverte et gourmand, ateliers de cuisine, lieux festifs de rencontre et de partage : la fête du wok des champs
  • une « forêt jardin » collective, culture associée permanente de châtaigniers, fruitiers, baies et légumes en libre service
  • une ligne verte ou déambulation botanique vers Plappeville, Saulny, Woippy, le mont St-Quentin…
  • des cultures d’espèces mellifères, en liaison avec l’apiculture, un jardin botanique
  • la formation des employés municipaux à la « main verte » (sans pesticides), des chantiers d’insertions
  • la mise en commun des services et outils de jardinage (motoculteur, taille haies, broyeurs, …)
  • la mise en valeur de nos forêts, par une exploitation optimale, en maintenant des zones de vieillissement pour la biodiversité, et en organisant des activités artistiques et culturelles en forêt….