Les jardins de Ker-Xavier Roussel

Les jardins de Ker-Xavier Roussel pour une transition

LORRY-LÈS-METZ

Les jardins de Ker-Xavier Roussel pour une transition

Article paru dans le républicain lorrain à l’occasion de la création de l’association. RL/ le 07/07/2014

 

Une nouvelle association « Les jardins de Ker-Xavier Roussel, vers un village en transition » est née. Elle rassemble une vingtaine de personnes qui tendent vers la transition économique sociale et solidaire.

 

les fondateurs

La particularité de celle-ci, déjà forte d’une vingtaine d’adhérents, elle ne dispose pas de comité de direction mais d’un collectif d’animation composé de cinq personnes : Anne Frey, Catherine Mansuy, Pierre Jover, Patrice Pernot et Alain Meyer. Pour Catherine Mansuy : « Notre objectif est de développer toutes activités visant à promouvoir une transition écologique, sociale, solidaire et culturelle. » Anne Frey de poursuivre « par l’alliance de la nature et de la culture, le développement du partage, des échanges de service, des récupérations. Nous allons mener des projets assez concrets et amener les gens à y participer. L’adhésion annuelle est fixée à 10 €. Toutes les personnes de Lorry et des communes voisines adhérant à cette optique sont les bienvenues. »

 

Un programme intense

Au programme, des chantiers de plantations de haies sauvages et à petits fruits sur le parcours de santé, des jardins éphémères et exposition d’arts en site naturel. Des conférences, débats seront organisées sur les possibilités de recyclage, de compostage, de mise en commun de matériels et de véhicules, d’optimisation des chauffages domestiques, sur les moyens d’économiser l’énergie. Les membres vont créer des ateliers de réparation de différents matériels (bicyclettes, électroménager, ordinateurs, écrans de téléphone…). Une mutualisation d’outils de jardinage (broyeur à végétaux…), de bricolage est aussi escomptée.

« Une première action a eu lieu à la fête du village avec la tenue d’un stand notamment sur le recyclage et l’installation au parc de Nauvigne d’un rectangle d’aromatiques en libre accès. Chacun peut se servir. » indique Anne Frey. La deuxième s’est déroulée lors des Caligeottes, chez Alain Meyer, au 69 Grand’Rue avec les jardins éphémères et une exposition d’herbes folles.

La troisième est la projection de In Transition 2.0 qui se fera le vendredi 11 juillet à 20h30 au 69 Grand’Rue.

Entrée gratuite.

Ce film de Transition Network, exprime des récits inspirés des initiatives de transition à travers le monde. À l’issue de celui-ci, un échange de points de vue sur ce sujet est programmé.